Le groupe Baudelet environnement de Blaringhem fait l'acquisition d'une entreprise en Normandie - Baudelet Environnement

Valoriser le présent, préserver l’avenir

Le groupe Baudelet environnement de Blaringhem fait l’acquisition d’une entreprise en Normandie
4E1A8546.MOV.Image fixe001 4E1A8464.MOV.Image fixe002 4E1A8493.MOV.Image fixe001

Début janvier 2016, le groupe Baudelet Environnement, spécialisé dans la collecte, le traitement et la valorisation des déchets en Nord-Pas-de-Calais, acquiert officiellement l’entreprise normande – « Gardet & de Bezenac » – organisée en 2 filiales : « Environnement » et « Recycling », dans le cadre d’une transmission d’entreprise. Il s’agit de la toute première acquisition du groupe Baudelet Environnement hors des frontières du Nord-Pas-de-Calais.

Une transmission motivée par le rapprochement d’activités similaires
À près de 60 ans et sans successeur familial, le Directeur Général du groupe Gardet & De Bezenac – Patrick Nion, a souhaité assurer la pérennité de son activité en trouvant un repreneur partageant un même coeur de métier et de valeurs communes. Avec 3 sites respectivement implantés à Grémonville, Fécamp et au Havre (Seine-Maritime), l’entreprise Gardet & de Bezenac est spécialisée, depuis 1932, dans la valorisation des déchets à destination des particuliers, entreprises et collectivités. Tout comme le groupe Baudelet Environnement, l’entreprise propose la valorisation des déchets industriels ainsi que la collecte et le traitement des ferrailles et métaux.

Des valeurs partagées
Au-delà de la concordance de métiers, la transmission de l’entreprise repose également sur une adéquation de valeurs et de culture d’entreprise. Tout comme le groupe Baudelet Environnement, Gardet & de Bezenac est une entreprise régionale, familiale et indépendante, qui place l’innovation au coeur de son développement d’entreprise. Tout comme le groupe Baudelet Environnement à ses débuts en 1964, la société Gardet & de Bezenac a fait figure de pionnière en Normandie lorsqu’elle s’est lancée en 1932 dans la récupération des déchets sur son territoire. Elle est également l’une des seules entreprises françaises à faire de la déconstruction navale et ferroviaire.

Un relais de croissance et de diversification pour le groupe Baudelet Environnement
Pour le groupe Baudelet Environnement, cette acquisition est synonyme de relai de croissance, généré par la proximité des métiers, mais aussi de diversification, par les activités de démantèlement naval et ferroviaire développées par la société Gardet & de Bezenac. Baudelet Environnement entend poursuivre l’activité de destruction de papiers confidentiels au service des entreprises.

L’identité et les effectifs de Gardet & de Bezenac préservés
Officialisée le 14 décembre 2015, l’acquisition des 2 sociétés passe par un process de transmission d’entreprise. Pendant une période de 2 ans, Patrick Nion accompagnera le groupe Baudelet Environnement dans la reprise et le développement des affaires. Les 2 sociétés – « Gardet & de Bezenac Environnement » et « Gardet & de Bezenac Recycling » conservent leurs noms et l’intégralité de leurs effectifs – soit 40 collaborateurs à date.