Valoriser le présent, préserver l’avenir

Préserver l'environnement

De par la nature de ses activités liées au traitement et à la valorisation de nombreux types de déchets, la préservation de l’environnement a toujours été une préoccupation majeure du groupe Baudelet Environnement.

D’importants investissements sont régulièrement engagés pour minimiser les impacts environnementaux et devancer les normes les plus drastiques. Cette démarche environnementale volontariste s’illustre au quotidien dans tous les domaines d’activité du groupe.

La préservation de l'environnement

Adopter de bonnes pratiques au quotidien

Depuis longtemps, le groupe Baudelet Environnement mène une démarche globale prenant en compte les impacts sociaux et environnementaux de ses activités pour adopter les meilleures pratiques possibles et contribuer ainsi à l’amélioration de la société et à la protection de l’environnement.
Cette démarche s’applique au quotidien en interaction avec toutes les parties prenantes du groupe : salariés, comité d’entreprise, sous-traitants, fournisseurs, collectivités, pouvoirs publics…

En marge de la norme ISO 14001, des bonnes pratiques environnementales sont appliquées à plusieurs niveaux :
– Formation des chauffeurs à l’éco-conduite.

–Tri sélectif des déchets produits dans les bureaux administratifs.
– Utilisation de papier recyclé (imprimeur certifié FSC) pour toute la communication imprimée externe du groupe.

Une intégration paysagère exemplaire

Conscient de l’impact d’une activité industrielle sur l’environnement, le groupe Baudelet Environnement met un point d’honneur à préserver la faune et la flore sur son site. Situé dans un véritable écrin de verdure boisé et fleuri, l’Eco-Parc est régulièrement entretenu et de nombreux espaces verts y sont aménagés. D’importants efforts ont été consentis depuis plusieurs décennies pour parfaire l’intégration paysagère des différentes installations du site et y maintenir une véritable biodiversité.

Développer le transport alternatif

Conscient avant l’heure de l’intérêt du transport fluvial, alternative ” écologique ” au transport routier, le groupe Baudelet Environnement a privilégié ses différentes implantations à proximité du réseau des voies navigables.

Dans le cadre de cette volonté de réduire toujours plus les émissions carbones, le groupe Baudelet Environnement a procédé à l’aménagement de deux zones portuaires aux portes de l’Eco-Parc de Blaringhem afin de mettre en place de nouvelles stratégies d’approvisionnement et d’expédition.

Poursuivre la réduction des émissions de CO2

Désireux d’aller toujours plus loin dans la réduction de son empreinte carbone, le groupe Baudelet Environnement s’engage à travers :

  • L’optimisation des transports

– Formation des chauffeurs à l’éco-conduite

– Circulation en voitures électriques sur l’Éco-parc

– Utilisation de la voie fluviale

– Implantation de nos éco-sites au plus près des activités de nos clients

– Optimisation de la logistique pour éviter tout transport à vide

  • L’amélioration du captage du biogaz

– Installation d’un 4e moteur à gaz pauvre et nouvelle plateforme de soutirage de biogaz ce qui porte la production de biogaz de l’Éco-parc à 4 MW d’électricité, l’équivalent des besoins en éclairage d’une ville de 40 000 habitants

– Étude de détection de fuite

– Implantation de puits inclinés pour un meilleur captage du biogaz pendant la phase d’exploitation

  • Des bonnes pratiques au quotidien

– Réduction de consommation de papier par l’utilisation de messages électroniques et la numérisation de tous les documents.

– L’éclairage automatique des bureaux via des détecteurs de présence associés à des capteurs de luminosité

– Tri sélectif des déchets produits dans les bureaux administratifs

– Utilisation de papier recyclé (imprimeur certifié FSC) pour toute communication

Promouvoir la flore locale

Face à la nécessité absolue de préserver notre flore locale, la groupe a souhaité bénéficier de l’expertise du Conservatoire Botanique National de Bailleul, un acteur majeur de la biodiversité en Région.

Convaincu en effet, de l’existence de vraies synergies entre biodiversité et industrie, c’est en véritable expert que le Conservatoire établit un plan de gestion des merlons paysagers de l’Eco-parc ainsi que la plantation de certaines espèces indigènes.

Préserver la biodiversité

Le groupe Baudelet Environnement poursuit sa volonté de faire de l’Éco-parc un site exemplaire qui préserve la biodiversité.

En intégrant en son sein une faune sensible à son environnement, comme les daims, le groupe s’inscrit pleinement dans sa volonté de préservation de l’environnement.

Pour aller plus loin, le groupe a mis en place de nouveaux projets : une démarche d’éco-pâturage pour limiter l’utilisation d’engin à moteur et des ruches afin qu’à son échelle, le groupe puisse participer à la protection des pollinisateurs.

La seconde vie des déchets en vidéo