Valoriser le présent, préserver l’avenir

Notre histoire

Suivez le fil de notre histoire
Les dates clés > de 1920 à aujourd'hui
1920

Création de l’entreprise BAUDELET par Mme Eugène Baudelet, petite entreprise spécialisée dans le négoce de matières de récupération : ferrailles, métaux, vieux papiers…

1964

Création de la Société Anonyme (SA) BAUDELET
Dirigée par un de ses fils Jean Baudelet, l’entreprise devient la Société Anonyme BAUDELET dont le siège est situé au 76, rue du Moulin à HAZEBROUCK (59). Mme veuve Eugène BAUDELET en est la Présidente, Directrice Générale.

1976

Obtention de l’autorisation préfectorale d’exploiter la décharge de Blaringhem.

Cette reconnaissance des pouvoirs publics traduit la transformation de l’entreprise qui passe progressivement d’une activité fluctuante de récupération à un complexe de services axés sur la collecte et le traitement des déchets industriels banals (DIB) et des ordures ménagères. À partir de cette date, l’entreprise BAUDELET engage sa diversification.

1982

L’entreprise, qui compte environ 30 salariés, est reprise par Catherine BAUDELET-POISSONNIER, la fille de M. Jean Baudelet, et son mari, M. Bernard POISSONNIER en devient le Directeur Général.
M. Jean BAUDELET garde le rôle de Président-Directeur-Général.

1988

Création de BAUDELET Holding. Cette structure regroupe les différentes activités de l’entreprise toutes orientées vers la valorisation multifilières de déchets – et ceci bien avant les orientations actuelles préconisées par les pouvoirs publics. Cette politique imaginative, en phase étroite avec l’évolution du marché, se traduit par des installations répondant aux exigences environnementales les plus strictes.

Création d’une filiale BAUDELET Transport, chargée d’assurer la partie logistique des sociétés du groupe.

1989

Création d’une affinerie d’aluminium dont les fours sont alimentés par le biogaz produit par la dégradation des déchets organiques au sein du centre de stockage.

1996

Création de BAUDELET Métaux, filiale de BAUDELET SA, spécialisée dans le traitement et le négoce de ferrailles et métaux.

1999

Démarrage du transport alternatif par voie d’eau.
En moins de six mois, l’entreprise réalise les équipements nécessaires au transport alternatif par voie d’eau. Les premiers containers arrivent en provenance de la Métropole Lilloise.

2000

Création d’une société de grenaillage et de mise en peinture des bennes à Lynde.

2001

L’entreprise obtient par Arrêté Préfectoral l’autorisation d’exploiter un Centre de Stockage de Déchets Ménagers et Assimilés (C.S.D.M.A.) d’une capacité de 600.000 m3 sur une durée de 20 ans.

2003

Par Arrêté Préfectoral du 30 mai 2003, la société BAUDELET SA est autorisée à stocker des déchets solides d’amiante-ciment dans une alvéole spécifique et sécurisée.

Création de la société SMB, filiale de BAUDELET SA, afin de professionnaliser le service maintenance.

2004

Obtention des certifications ISO 9001 (Management de la qualité) et ISO 14.001 (Management environnemental) renouvelées pour trois ans en 2009.

Démarrage de la stratégie de croissance externe sur le pôle Ferrailles et Métaux.

Acquisition des Ets BUYCK (société créée en 1972) qui gère un chantier de récupération et de valorisation des ferrailles et métaux sur la métropole lilloise (Croix).

2005

Acquisition de la société NICOLAY Frères (société créée en 1989) située à Calais et exploitant un site de récupération de ferrailles et métaux ainsi que de location de bennes à déchets.

2006

Renouvellement des certifications ISO 9001 et 14001 pour 3 ans.

2007

Le groupe BAUDELET franchit le cap des 200 salariés.

2008

Intégration de la 3ème génération de la famille BAUDELET-POISSONNIER avec l’arrivée dans la société de la petite-fille de M. Jean BAUDELET, Caroline POISSONNIER, au poste de Responsable Communication.

Investissement d’un broyeur de 3000 CV pour un montant de 12 M€.

2009

Signature d’un partenariat avec le groupe Volkswagen pour la valorisation de ses véhicules hors d’usage.

Renouvellement des certifications ISO pour 3 ans.

Investissement dans une installation de production d’électricité à partir de la valorisation du biogaz.

Investissement dans une nouvelle installation de traitement des lixiviats   (BIOME).

Ouverture du site de Santes.

2010

Arrivée de Jean-Baptiste POISSONNIER au sein de l’entreprise au poste de Responsable Filiales avant de devenir Directeur du Pôle Ferrailles et Métaux en 2013.

Labellisation au niveau national du pôle TEAM² pour le traitement des sédiments pollués et visite du Ministre de l’Industrie, M. Christian ESTROSI sur le site de Blaringhem.

Le groupe BAUDELET devient BAUDELET ENVIRONNEMENT et change d’identité visuelle.

Inauguration de l’Eco-Parc de Blaringhem.

Obtention de l’arrêté préfectoral d’exploitation d’un Broyeur 3000 CV.

2012

Obtention en date du 6 novembre des autorisations préfectorales concernant toutes les phases du projet G3, à savoir :

  • Création d’un Centre de Valorisation Organique (CVO).
  • Création d’un Centre de Préparation Matières (CPM) pour la production de Combustibles Solides de Récupération (CSR).
  • Prolongation de la durée d’exploitation du centre de stockage de déchets ultimes pour 27 ans.

Renouvellement des certifications ISO pour une durée de 3 ans.

Adhésion au réseau PRAXY.

Ouverture du site de Dunkerque.

2013

Mise en service :

  • du Centre de Préparation Matières (production de CSR).
  • du Centre de Méthanisation (Centre de Valorisation Organique).

Acquisition du site de Bailleul.

2014

Le groupe Baudelet Environnement célèbre ses 50 ans et organise pour l’occasion une journée Portes Ouvertes de son Eco-Parc.

Réalisation d’un livre retraçant l’histoire du groupe à l’occasion de ses 50 ans.

L’entreprise entre dans le capital de la société NEO-ECO, spécialisée en ingénierie environnementale.

2015

Renouvellement des certifications ISO 9 001 et 14 001 pour une durée de 3 ans.

Le groupe Baudelet Environnement compte 300 salariés.

2016

Rachat du groupe Gardet & de Bezenac, spécialisé dans la valorisation des déchets, le traitement des ferrailles et métaux, le traitement des terres polluées et le démantèlement naval et ferroviaire.

Obtention du label Weeelabex pour l’activité de traitement et de dépollution des Déchets d’Equipements Electriques et Electroniques (DEEE).

Obtention de la certification OHSAS 18 001 du système de management santé et sécurité pour notre activité de transport.

Ouverture du site d’Arques.